Parodontologie à Meusnes

Les mécanismes de la maladie parodontale et ses principaux symptômes et signes d’alerte

Les maladies parodontales sont des infections bactériennes (microbiennes) qui affectent et détruisent les tissus qui entourent et supportent les dents (le parodonte). Les tissus concernés sont la gencive, les fibres d’attachement (ligament ou desmodonte) et l’os qui supporte les dents.

Les maladies parodontales représentent, avec la carie dentaire, les infections principales de la cavité buccale.

Pour conserver des dents saines, il est essentiel d’assurer également la santé de vos gencives grâce à une hygiène dentaire rigoureuse (utilisation d’une brosse à dents électrique, d’un jet dentaire, de brossettes interdentaires et de fils dentaire) et de supprimer les dépôts de tartre sous-gingivaux.

Si cela n’est pas fait une inflammation apparaît. Si elle n’est pas soignée, elle peut endommager vos dents et votre gencive durablement. Pour ne pas en arriver là, nous mettons en place des soins adaptés destinés à enrayer le processus et à préserver durablement la santé de votre bouche.

Quels sont les principaux symptôme et signes d’alerte ?

La maladie parodontale est associée à une inflammation importante et est donc marquée par une gencive rouge, gonflée, et des saignements au brossage. Les principaux symptômes sont également le déchaussement dentaire, la mobilité, le déplacement ou l’apparition d’un écart entre les dents. Un mauvais goût ou une mauvaise haleine peuvent également persister. Des abcès peuvent aussi apparaître.

« La plaque dentaire, le tartre, une mauvaise hygiène bucco-dentaire, l’hérédité et la génétique sont des facteurs déclenchant de la maladie parodontale.

Les maladies parodontales peuvent être contrôlées et stabilisées par un traitement comprenant plusieurs phases :

Le diagnostic se fait par le praticien grâce à une étude clinique à l’aide d’un microscope et d’une analyse bactérienne. Des analyses radiologiques seront aussi faites (image panoramique et scanner si besoin).

Le traitement étiologique consiste à éliminer la plaque et le tartre par l’apprentissage de techniques d’hygiène orale rigoureuses et par une désinfection intra-buccale grâce à des détartrages, des surfaçages, par des détartrages et des surfaçages et l’utilisation de deux lasers (un diode et un erbium). Une séance de luminothérapie avec l’ATP38 est faite à la fin de chaque rendez-vous pour améliorer la cicatrisation..

Une fois la maladie stabilisée, il est obligatoire de mettre en place un suivi régulier, une prophylaxie (tous les 6 à 12 mois) et de maintenir une hygiène bucco-dentaire rigoureuse pour éviter les récidives.